Bienvenue sur le blog consacré à la résidence de création de Pascale Mijares, artiste plasticienne en immersion pendant un an aux Aygalades, quartier au nord de Marseille

Publié le par MIJARES

link


Lézarap’art, Groupe d’action culturelle de proximité installé à la Cité des arts de la rue, m’accueille en résidence durant un an. link Il s’agit de m’immerger dans ce quartier, situé au nord de la ville, à la réputation peu gratifiante. Et ce en raison de sa situation géographique, de sa population cosmopolite, de sa mixité sociale et de la violence qui émane d’un quartier marginalisé voir ghettoïsé.

Or, très vite on peut se rendre compte du potentiel de cette partie de la ville de Marseille grâce à son patrimoine historique, culturel et industriel et surtout de l’application de chacun a revaloriser le quartier et surtout a y apporter du bien-être.

 

Lézarap’art kézako ?

(réponse de Michel Denis, président de l’association)

Installée depuis 2002 aux Aygalades, dans le 15ème arrondissement de Marseille, cette association a pour objectif de travailler dans la proximité (15ème & 16ème arrondissements) auprès des habitants, pour leur permettre l’accès à la culture et la réémergence des cultures populaires des différentes composantes de la société : ces cultures populaires qui aujourd’hui sont bien souvent effacées, voire dénigrées ou en tous cas dénaturées par une « culture » dominante et normalisée.

Lezarap’art se place ainsi en position de « médiation » : son travail consiste en l’organisation de la rencontre entre les habitants des 15ème & 16ème arrondissements et des artistes (gens de théâtre, plasticiens, scénographes, etc.) dans le but de proposer une représentation différente, métaphorique et poétique métalangage accessible à tous, que l’on maitrise ou non les codes régissant nos rapports sociaux. Cette « vision », pour être lisible, suppose une production de cette représentation.

C’est ainsi que Lezarap’art s’est associé à des artistes qui mènent, sur le terrain, des ateliers de création avec des groupes d’habitants, en fonction des demandes ou propositions exprimées par ces habitants et/ou ces artistes. Ces rencontres s’effectuent, pour la plupart, par le biais d’un réseau d’organismes sociaux, éducatifs ou d’associations implantés sur ces quartiers. Chaque atelier fait l’objet d’une production qui met en valeur la réflexion et le savoir-faire découverts ou redécouverts au cours de ces séances.

    

Pourquoi cette résidence ?

Dans cet esprit, l’association a décidé d’explorer, parallèlement à ce qui existe déjà, une nouvelle manière d’aborder ce même sujet, de nouvelles possibilités de rencontre entre artistes et habitants. Il s’agit d’inviter un artiste sur un temps long, une année, à mener un travail personnel sur le territoire.

 

Ce projet expérimental pour Lézarap’art et pour le territoire, se veut le plus libre de possibles à ce stade de réflexion, le projet artistique étant réellement à co-construire avec le territoire et ses habitants.

 

 

Publié dans Bienvenue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article